Manifeste pour le développement de la culture commerciale en France

 

La fonction commerciale, c'est...

Des métiers d'experts   -   De la valeur   -   Gagnant-Gagnant

De nos jours, être commercial dépasse le simple fait de vendre. Le Commercial prospecte, analyse, conseille, négocie, vend et fidélise. Il est largement intégré à la chaine de valeur de l'entreprise en raison de sa connaissance du terrain: Il peut remonter les informations et les demandes des clients pour que l'entreprise s'adapte et réponde aux nouveaux besoins.

Au-delà du marketing, c'est l'innovation même qui est en jeu. Le commercial doit identifier les changements de comportement, adapter son discours à ces changements, et in fine proposer les nouvelles solutions que sont les innovations. Il est le premier interlocuteur du client. Il véhicule l'image de toute une entreprise; ses produits, ses valeurs, sa marque.

En cas de défaillance, c'est la santé financière de toute l'entreprise qui pourrait être remise en cause: Ce sont généralement les forces de vente qui génèrent l'essentiel des revenus de l'entreprise. Par l'écoute et l'empathie, le commercial se met à la place de son client. Il cherche à comprendre ses émotions, ses envies et ses problèmes pour y trouver des solutions adéquates. Il est constamment à la recherche de signes qui lui permettront de comprendre au mieux les besoins. La relation commercial - client repose donc sur l'échange.

 

Trois Freins au développement de la culture commerciale en France

Les idées reçues    -    Le manque d'information    -    L'image véhiculée

De quels préjugés souffre la fonction commerciale en France? Pourquoi ces préjugés sont si ancrés dans nos esprits?

Qui ne décrit pas la fonction commerciale comme peu éthique? Qui pense que travailler dans la fonction commerciale n'est pas assez valorisant? Qui suppose que fonction commerciale et contraintes vont de pair?

Ce que beaucoup pensent tout bas, nous allons le dire tout haut; le but étant de se rendre compte du déficit d'image de la fonction, mais surtout de combattre ces préjugés si omniprésents et mettre en avant les réussites - car oui, il en existe.

Dans le contexte actuel de mutations profondes, l'excellence et la culture commerciale doivent redevenir une priorité nationale pour attirer les meilleurs talents, développer le volume d'activité des entreprises et générer de la croissance pour notre économie. Dans la société, dans le débat public, dans les écoles de commerce et même parfois au sein des entreprises, le développement des ventes est un enjeu trop mal considéré. À travers ce Manifeste qui porte la voix de la jeunesse, d'experts, de dirigeants d'entreprises et de dirigeants commerciaux, nous partageons l'ambition commune de changer la perception de la fonction commerciale en France et de mettre en avant cette fonction si primordiale pour le rayonnement de notre pays. Ce Manifeste est la première pierre à l'édifice d'un ensemble d'actions que les DCF vont engager auprès de toutes les parties prenantes.

 

Et vous? Quel est votre engagement?

Engagez-vous pour la culture commerciale sur les réseaux sociaux avec le hashtag #madcc